L’Inde : Un Grand Concurrent de la Soie pour la Chine

La soie provient de zones rurales des pays en développement. Les pays asiatiques produisent environ 90% de la soie mondiale.

La Chine est leadeur dans le secteur. Le volume de la production de soie écrue (soie telle qu’elle est lorsqu’on la tire des cocons.) aujourd’hui est estimé d’environ 150 000 tonnes par an. Une dizaine de provinces de Chine contribuent au développement de la sériciculture.

L’Inde, d’arrière la Chine, est le deuxième principal producteur de soie du monde. Le volume de cocons frais est d’environ 100 000 tonnes par an, et 18 000 tonnes pour soie écrue dont la demande est de 26 000 à 28000 tonnes. Il y une grande différence entre l’offre et la demande. En Inde, les gens élèvent des vers à soie au sud du pays. L’hiver est le meilleur temps, la température est à 10-20°, très agréable pour les vers.

sari-indien-traditionnel-rose-et-dore-en-soie-satin

En Chine, des usines produisent la soie sur une grande échelle. Le volume d’exportation de la soie de Chine vers le monde entier se présente très important. En Inde, une grand part de la production de la soie sert à répondre aux besoins domestiques, comme la soie est utilisée généralement à la confection de vêtements et accessoires. Le sari est à peu près synonyme de la soie.

En effet, des tissus de soie indiens sont de haute qualité mais à prix intéressant . Ils sont principalement exportés au marché des Etat-Unis ou au marché européen. Ces tissus de l’Inde sont concurrents par rapport à ceux de Chine. Alors que la soie écrue, cette matière première que les indiens uitilisent est aussi importée de la Chine. Pour cela, avec la consommation de la soie dans le monde entier, la coopération entre la Chine et l’Inde est indispensable pour élargir le marché.